:: avant propos ; :: new beggining :: fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Onika ▬ all eyes on me

avatar
▸ Date d'inscription : 14/05/2017
▸ Messages : 5
▸ Ft : IVY LEVAN
▸ Crédit : RBP
▸ Fiche : ALL EYES ON ME ◘◘◘
▸ Age : 30 y.o | 29 Juillet
▸ Couleur : #97332D
▸ Thème : ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘
SEVDALIZA ◘ MARILYN MONROE
◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘
IVY LEVAN ft. STING ◘ KILLING YOU
◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘
BEETHOVEN ◘ SYMPHONY N°9
◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘
IGORRR ◘ TOUT PETIT MOINEAU
▸ DC : ONGONG ♥️

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 0:04

Onika Tretyakova

inventé

thème(s) du personnage
SEVDALIZA - MARILYN MONROE
Ivy Levan ft. Sting - Killing You
Beethoven - Symphony n°9
Igorrr - Tout Petit Moineau

caractère & habitudes Froide, presque glaciale... Voilà ce que l'on dit de toi souvent de toi. Tu t'en moques bien, tu es une maniaque du contrôle et de la perfection. En plus d'aimer ça, tu es douée quand il est question de gérer les choses. Bien sûr il y a ce sourire carnassier sur ton visage, parfois il semble un peu plus doux, mais il paraît que tu as toujours eu cet air effrayant, ce charisme foudroyant et ce regard perçant. C'est comme si paraître sympathique te demandait beaucoup trop d'efforts et tu n'es pas du genre à vouloir te fatiguer pour le plaisir et le contentement de la première venue.  Non, tu as bien d'autres choses plus importantes à faire. Organisée, droite, insensible, directe... tyrannique même. Ça en fait du négatif. Mais c'est ce que tu inspires aux autres, si l'on t'admire, l'on te craint tout autant. Ton regard de glace semble les mettre tous à nu et tes mots tranchent avec fermeté.

Pourtant ils sont nombreux ceux qui veulent travailler pour toi, ceux qui veulent recevoir tes critiques. Masochisme ? Non, paraîtrait-il que tu es une femme juste et droite, réfléchie et intellectuelle, le tout avec une grande créativité. Parfois des compliments sortent de ta bouche et ils sont appréciés. Derrière cet aspect dur, il y a cette sensualité et ce charme qui attire les regards et tu t'en délectes. Tu aimes cette sensation de puissance, cet effet que tu as sur les autres, cette popularité tu y as pris goût très vite.

Si l'on s'éloigne un peu de ce que l'on voit de toi à niveau professionnel, on découvre une femme très passionné, qui crées et contemples ses œuvres avec un regard presque maternel. Tu mets du tiens dans tes créations et elles expriment bien plus de choses sur toi que tu ne le montres. Des sculptures rachitiques, sombres, avec des visages déformés par les émotions... De même il n'y a aucune couleurs vives dans ses peintures. Mais l'on devine en les regardant que tu y met tout ton amour et que si tu es devenue artiste, ce n'est pas pour la popularité.
Cercle 5 liée
les dernières catastrophes, comment tu les as vécues ? Mal, très mal. Tu n'aimes pas quand les choses ne se passent pas comme d'habitude, de façon instable. De plus elles laissent la ville dans un état un peu plus catastrophique à chaque fois et ce n'est pas bon pour ton business. Les gens ont peur de venir à Polaris en voyant ce qu'il s'y passe, heureusement les artistes les plus dérangés se déplacent encore, sans peur d'y subir une nouvelle catastrophe durant leur séjour. une théorie là-dessus ? Beaucoup de questions sans réponses, tu n'es pas du genre à courir trop vite aux conclusions. fantômes, spectres, esprits, réalité ou baratin ? Réalité, tu penses en revanche que toutes ces conneries pour les invoquer sont inutiles, ils n'ont pas besoin de ça pour se manifester. crois-tu aux âmes soeurs ? Si seulement ton cœur était assez tendre pour répondre oui à cette question. Comme si t'étais seulement capable d'aimer. En plus tu es une maladie pour ceux qui s’amourachent de toi, ils finissent tous par prendre peur, disparaître ou encore pour le dernier mourir. as-tu déjà croisé chien en ville ? Tu ne te déplaces qu'en voiture, avec un chauffeur et les vitres sont teintées. Tu ne fais pas trop attention à ce qu'il se passe dehors. ton plat préféré ? Les pirojki,  ces bouchées à la viande ou au pâté que ta grand-mère paternelle te faisait quand tu étais enfant, un véritable délice. ta couleur préféré ? Serait-ce tricher que de dire le noir ? Clairement, c'est la couleur qui te sied le mieux. ton petit secret honteux ? Il y a une pièce chez toi dans laquelle tu entreposes les peluches que tu collectionnes. Certaines valent deux fois le loyer moyen des citoyens de Polaris, d'autres ne valent pas un sou, mais c'est ta collection privée et tu craques quand tu en vois.

ton pouvoir Pétrification psychique ou physique ? Psychique sa description Vous savez, quand quelqu'un parle trop ou est trop excité et que vous aimeriez le mettre sur pause, ne serait-ce que quelques minutes ? Voilà ce que représente son pouvoir. Elle posera sa main sur votre épaule et vous vous retrouverez incapable de bouger du bout de la langue jusqu'au petit orteil... Parfois elle aimerait que ce soit définitif, mais ça ne dure (pour l'instant) jamais plus de quelques minutes.
ft. Ivy Levan
nom
Tretyakova 
prénom 
Onika
âge
30 ans
date de naissance
29 Juillet
occupation
Conservatrice d'un musée d'art moderne, artiste peintre, sculptrice et collectionneuse
situation familiale
Veuve depuis trois ans, pas d'enfants et ses parents vivent en Russie
situation monétaire
Plus qu'aisée, riche
c'est quoi ton pseudo ? RBP ! Panda ou ichi, ONGONG pour les intimes t'as quel âge ? toujours 23 '-' comment t'as trouvé le forum ? Loliiiichatond'amour salé ou sucré ? Salé, je crois, je sais plus ce que j'ai mis sur la fiche d'Ongong. rps courts ou long ? Entre les deux, tirant vers le long :o ta couleur préférée ? LE VERT
La peinture tache les bâches sur le sol, en fond un air de musique classique, la symphony n°9 de Beethoven pour être plus exact, sur un mur est projeté une vidéo qui semble vieille. Une petite fille fait du vélo sous les applaudissements de ses parents. Pas besoin de comprendre le russe pour savoir qu'ils sont fiers d'elle. De toi. Ton regard est absent, le journaliste semble mal à l'aise, incapable de soutenir ton regard. Il devrait être honoré d'être dans ton atelier, mais le stress prend le dessus, il est le premier à mettre les pieds ici. Tu sembles réfléchir, le regard perdu dans le vague, t'arrêtant quelques secondes sur un tableau qui trône parmi tant d'autres dans la pièce. Il y a tant d’œuvres ici qu'il est le premier à voir et que peut-être il sera le seul à voir. Parfois tu n'es pas satisfaite ou tu estimes que des créations ont besoin de vieillir de la même façon qu'un bon vin ou whisky. En attendant ta réponse il scrute timidement une sculpture de plus de trois mètres de haut, rachitique, comme drapé dans une longue cape, la géante au visage déformée porte plusieurs enfants dans ses bras. Les chérubins eux sont rayonnants, joufflus, souriants... Il ne sait que penser si ce n'est que tu as dû mettre bien du temps avant de la finir. Elle sera la pièce maîtresse de ta prochaine exposition. Finalement, tu prends la parole et il sursaute presque, surprit.

J'ai grandi en Russie, mais ça tout le monde le sait. Ma mère est américaine, enfin américano-russe, c'est elle qui a choisi mon prénom, mais ils m'ont souvent donné le surnom de Nika quand j'étais enfant. Je ne m'étalerais pas vraiment sur mes parents, ni sur leur vie, elle ne regarde personne d'autre qu'eux. Puis l'on sait très bien tous les deux que vous ne pourrez pas vous empêcher de me demander ce que je pense des rumeurs sur la probable appartenance de mon père à la mafia Russe. Ils m'ont donné une très bonne éducation, dans le respect, la fierté et la culture. Je n'étais pas prédisposé à devenir une artiste, mais l'amour de mon père pour l'art m'a donné envie de créer pour qu'il me porte davantage d'attention. Plus qu'il ne m'en donne déjà, j'étais sa princesse, sa fille unique... Sa zviozdatchka, petite étoile, en russe. J'ai grandi dans un luxe que tous les enfants de mon âge n'avaient pas, de plus j'étais fille unique, autant dire que toute l'attention était sur moi.

Tu attrapes le verre de vin qui trône sur la table qui vous sépare. Cette pièce n'a aucun sens, il y a des meubles çà et là, des objets, des œuvres, les livres, des magazines... C'est un patchwork géant qui stimule ton imagination. Le journaliste boit tes mots, les enregistre et prend des notes en même temps. Son appareil est posé à côté de lui, tu l'as fusillé du regard en le voyant. Pas de photos dans ton atelier.

Voyant mon attrait pour l'art, mes parents ont commencé à me prendre avec eux en voyage d'affaires pour que je découvre et apprenne. J'avais une dizaine d'années et parlais déjà très bien l'anglais grâce à ma mère, je n'ai donc pas eu de problème pour m'exprimer au travers de nos voyages. C'est une période de ma vie que j'ai énormément appréciée. Je prenais des cours de dessin, d'histoire de l'art et de technique alors que je n'avais que douze ans. J'étais très appliquée et sérieuse, mais ça manquait un peu de sentiments et d'émotions. Beaucoup savent que même si ma relation avec mes parents est très bonne, ils n'étaient pas toujours là et j'étais souvent entourée de majordomes et de nourrices. Finalement, après avoir fini le collège, j'ai été acceptée à Oxford, j'y ai faits mes trois années de lycée avant de revenir en Russie. Mon style s'est développé à mon retour. Mon pays me manquait, mes parents... J'étais heureuse de rentrer. Ce que je ne savais pas à ce moment-là, c'est que mon père avait exposé mes premières créations de façon anonyme alors que j'étais en Angleterre. Quand je suis rentrée, j'étais déjà un peu célèbre.

Le vin coule à nouveau dans ta gorge. Tu n'as pas parler autant à un journaliste depuis longtemps, ça ne te manquait pas à vrai dire. Mais il faut bien que tu étales un minimum ta vie, que les gens sachent qui est cette artiste qu'ils aiment tant. Tu détends ton dos et reprends la parole.

J'ai ensuite intégré l'Académie russe des beaux-arts, disons que je n'ai jamais lâché, j'ai toujours voulu apprendre davantage et trouver des sources d'inspirations. L'art est toujours passé avant tout, avant ma vie sociale, ma santé ou mes amis. Quand je suis ressortie diplômée, j'ai ouvert ma propre galerie. Mon premier rêve s'est réalisé le jour ou j'ai coupé le ruban à l'entrée. Vous connaissez la suite. J'ai fini par emplir une partie de la galerie de mes propres œuvres et après avoir organisé des conférences, donné des cours et partagé mon savoir je suis devenue une figure reconnue dans le cercle très fermé qu'est le milieu de l'art. J'étais pourtant jeune, j'allais sur mes vingt-cinq ans. J'ai rencontré celui qui allait être mon mari dans le courant de l'année de l'ouverture. Il était mon aîné de deux ans, un professeur de l'académie où j'ai faits mes études. Il était nouveau. Nous avons été très heureux ensemble, mais il nous a malheureusement quitté il y a trois ans. Mon époux aimait énormément ce que je faisais, parfois il semblait être plus admirateur qu'amoureux, mais c'était adorable de sa part. Malgré ce que les gens disent, je l'aimais sincèrement et il était d'un très grand soutiens à mes côtés.

Il est la seule personne dont tu parles avec tant de douceur. Avec les rumeurs courants sur ton père, beaucoup ont cru que tu t'en étais débarrassée après avoir eu la garantie de sa fortune. Théorie stupide vue que la tienne était déjà bien plus grande. Tu pinces tes lèvres avant de raconter la suite et fin de ce résumé de ton histoire.

Déménager à Polaris était dans nos projets depuis longtemps, c'est lui qui m'a parlé de cette ville et du potentiel qu'aurait une galerie dans cette ville. Alors j'ai exaucé son dernier souhait en m'installant ici. Je ne pensais pas que j'aurais autant d'impact, mais les amateurs d'art m'ont ouvert leurs bras. Je regrette juste les intempéries et problèmes météorologiques. Parfois la Russie me manque et j'ai envie de rentrer... Mais je me suis faite à ma nouvelle vie ici et mes parents me rendent souvent visite. Polaris est une ville intéressante et mon trône s'est solidifié en trois ans, j'aime savoir que tout ce qui se rapporte à l'art soit redirigé vers moi à chaque fois. Mes efforts et mon travail n'ont pas été vains.




i'll eat the world
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 24/04/2017
▸ Messages : 52
▸ Ft : Sasha Lane
▸ Crédit : hedgekey ° shyamalans
▸ Fiche : ° Plop - ° Liens
▸ Age : 20 ans
▸ Occupation : Barmaid ° Artiste de rue ° Fouineuse ° Voleuse
▸ Couleur : Plum
▸ Thème : Ester Dean - Crazy youngsters ° Lorde - Yellow Flicker Beat ° Pentatonix - Sing ° Oh Land - White Nights ° Sigur Rós - Varúð
trevanterhodes
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 2:16
Bouh une riche wooo


Right now we're crazy youngsters ° Time is running out, but who cares we're running free ° They call us crazy youngsters ° We don't apologize, we're mad and running free
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 72
▸ Ft : CHIMCHIM
▸ Crédit : © LOLI
▸ Fiche : I WONT FALL
▸ Age : 21
▸ Occupation : CHAMPION DU MONDE DE PATINAGE ARTISTIQUE
▸ Couleur : #9AC7DB
▸ Thème : PARK JIMIN - LIE
THE CINEMATIC ORCHESTRA - ARRIVAL OF THE BIRDS
KIM KYUNG HEE - STUCK IN LOVE
▸ Rps en cours : ASH + VANITAS + OZ + ONG +

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 10:12
j'allais te dire : waaaah cette classe incarnée ** ♥
et puis ... les peluches. les fucking peluches.
la rebienvenue ma chouchou d'amour ♥
continue vite cette fiche qui envoie du pâté D:


There’s something about sitting alone in the dark that reminds you how big the world really is, and how far apart we all are. The stars look like they’re so close, you could reach out and touch them. But you can’t.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 61
▸ Ft : alex pettyfer
▸ Crédit : astrae
▸ Fiche : radioactive
▸ Liens/rps : circles × end credits
▸ Age : 24 ans × a.13/11 × v.27/07
▸ Occupation : babysitter de son cercle
▸ Couleur : #88C466
▸ Thème : v. × echos & nighcall - rainfall
imagine dragon - believer
imagine dragon - radioactive
a. × yoko shimomura - somnus
florence + the machine - stand by me
ruelle - bad dreams
▸ Rps en cours : ninmah × althéo × agapé × lyonne
▸ DC : evan × nessie × gladio

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 19:17
hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh je t'aime.

voilà.


DYING × SCREAMING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 20/05/2017
▸ Messages : 11
▸ Ft : KANG DANIEL
▸ Crédit : LOLI
▸ DC : AGAPÉ

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 19:22
Et voilà le groupe !



Tu l'attendais, il est arrivé.

Après concertation, nous avons décidé de te mettre dans le ...
Cercle 5 lié(e)



De plus, évidemment, tu l'attends, voici le choix des pouvoirs qui t'attend :

Pétrification (psychique) tu vois miss teigne dans hp et la chambre des secrets. t'es comme le gros serpent (sauf que t'es plus belle tsé). d'un coup de doigt magique, pouf, immobilisation totale. dieu soit loué ça ne dure pas bien longtemps.

Résistance (psychique) même si c'est pas flagrant comme ça, c'est plutôt cool de te dire que t'es immunisée contre tous les pouvoirs psychiques, mentaux. ça ne peut rien te faire, jamais jamais. un bouclier mental le truc.

astrae©dos



THE MESS I MADE
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 72
▸ Ft : CHIMCHIM
▸ Crédit : © LOLI
▸ Fiche : I WONT FALL
▸ Age : 21
▸ Occupation : CHAMPION DU MONDE DE PATINAGE ARTISTIQUE
▸ Couleur : #9AC7DB
▸ Thème : PARK JIMIN - LIE
THE CINEMATIC ORCHESTRA - ARRIVAL OF THE BIRDS
KIM KYUNG HEE - STUCK IN LOVE
▸ Rps en cours : ASH + VANITAS + OZ + ONG +

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 23:04
Validation



Oh mais... Oui !

Bravo ! Tu as passé avec succès l'épreuve de la validation, je vais de ce pas te faire un petit commentaire sur ce que j'ai pensé de ta fiche !
Onika la beauté fatale russe qui va vous écraser sous son indifférence ** j'ai adoré l'histoire parce que je l'ai sentie totalement détachée, dans son monde, mais ... je sais pas, douce ? c: son attachement à son défunt mari est vraiment beau ... too bad he's dead :/ au plaisir de te voir la jouer ♥ tu connais la maison !


Liens importants

Profil commence tout d'abord par remplir ton profil, c'est important !
Recensement pour le bottin, ça se passe par ici, pour le logement, c'est par ici, et enfin pour le métier c'est par là.
Liens si tu veux te faire une fiche de lien, tu as un modèle à ta disposition par ici.
Rps si tu veux plutôt faire une fiche de rp, il y a encore un modèle par ici.
Flood de groupe si tu veux facilement lier des liens avec tes partenaires, tu peux certainement les retrouver sur le discord ou simplement sur le flood de votre groupe, par ici.

Pour tout le reste, je te fais confiance, aucun doute que tu t'en sortiras à merveille ! Bonne chance et bienvenue officiellement par chez nous !  

astrae©dos



There’s something about sitting alone in the dark that reminds you how big the world really is, and how far apart we all are. The stars look like they’re so close, you could reach out and touch them. But you can’t.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the disappearance of stars :: avant propos ; :: new beggining :: fiches validées-
Sauter vers: