:: chapitre 1 ; :: L'Octant :: Avenue commercante :: Ong's Flowers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Say it with flowers - ft Nausicaa Winchester

avatar
▸ Date d'inscription : 17/04/2017
▸ Messages : 19
▸ Ft : YOUR HOPE
▸ Crédit : RBP
▸ Fiche : EVERYTHING YOU TOUCH TURNS TO GOLD
▸ Liens/rps : RELATIONSHIPS GOALS
▸ Age : 23 Y.O | 18 SEPT
▸ Occupation : FLEURISTE
▸ Couleur : #E8D2EC
▸ Thème : MCLFY - LOVE IS EASY
SALUT C'EST COOL - DES FLEURS
PRODUCE 101 - PICK ME
J-HOPE - HEY MAMA
AYUR - I MISS YOU


▸ Rps en cours : AGAMOUR NAUSICAACHOUX


Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Mai - 19:40

Malgré les événements tu gardes espoirs, les gens viennent toujours à la boutique à la recherche de la pièce qui fera plaisir à leurs proches. Mais il y a ceux qui viennent pour décorer les tombes et ça c'est bien plus dur, d'autant plus que tu as parfaitement idée de ce qu'ils ressentent. La grêle a fait des dégâts et pas seulement sur la vitrine d'Ong's Flowers. Tu regardes avec tristesse les plantes qui n'ont pas survécu au sel, celles dont même le rempotage ne sauvera pas la vie. L'argent perdu tu t'en moques fort bien, tu penses surtout au travail fournir pour qu'elles deviennent de belles plantes et se vendent. Tu te reconcentres sur la cliente qui ne sait pas quelle composition choisir pour l'anniversaire de sa mère. Tu caresses avec douceur les pétales de l'orchidée présente dans le premier choix de la demoiselle et souris. Cette action semble décider la demoiselle à la choisir. Tu enveloppes l'oeuvre et encaisses la jeune femme avant de la voir partir avec un sourire satisfait sur le visage. Si elle est satisfaite, tu l'es aussi. La boutique à présent vide, tu continus de faire le tri et de ranger. Les gens ne connaissent pas vraiment cet aspect maniaque de ta personnalité, mais les clients réguliers remarquent le soin que tu prends à présenter la boutique impeccablement. Ça attire les clients et augmente ta satisfaction personnelle, même si en général les fleurs suffisent à embellir un endroit.

Tu augmentes un peu le volume de la musique, fini le ménage et attrapes ton carnet à dessin. Il y a toujours un moment de creux​ l'après-midi alors autant être productif. Installé derrière la caisse, tu gribouilles de nouvelles idées de composition. Tu rajoutes sur le papier les couleurs qui manquent au monde actuellement à tes yeux. Si le ciel est gris dehors, la feuille se remplit de taches colorées. Parfois tu mordilles le bout du crayon l'air pensif, tu observes autour de toi, te demandant laquelle de ces fleurs serait la reine de ta création. Peut-être que ce sera le sujet du prochain atelier de création, pourquoi pas. Il y a tant de chose que tu aimerais apprendre aux autres sur les fleurs et tout l'art qu'il en est de les assembler.

Perdue dans tes pensées, tu entends à peine la petite clochette de l'entrée du magasin tinter. Tu lèves les yeux pour observer un jeune homme entrer.  Bonjour, bienvenue chez Ong's Flowers. Tu t'inclines respectueusement et mets ton carnet de côté. Sans pour autant lui sauter dessus de suite, tu l'observes un moment se déplacer dans la boutique. Tu lui laisses le temps de regarder pour ne pas lui mettre la pression. Toi-même tu te sens un peu agressé quand un vendeur se jette sur toi alors que tu n'as même pas fait trois pas dans un magasin, tu préfères chercher de toi-même avant de quémander de l'aide si besoin. Alors après quelques minutes tu sors de derrière ton comptoir et l'approche avec cet habituel grand sourire collé à la bouche.  Je peux vous aider ? Tu ne le fixes pas trop longtemps, imagines déjà ce qu'il pourrait te demander et les réponses que tu pourrais alors lui apporter. Tu remarques un carnet, plus petit que le tien et te demandes bien ce qu'il en fait. Écrivain, dessinateur ou peut-être compositeur ? Car tu t'intéresses aussi à tes clients, c'est comme ça qu'ils deviennent fidèles. Tu essayes surtout de comprendre les demandes et de satisfaire tout en respectant le budget des gens.  Les compositions sont près de la caisse, il y a aussi possibilité de faire des bouquets sur-mesure et les plantes vertes sont par là. Tu pointes du doigt la partie de la boutique qui ressemble davantage à une jungle qu'autre chose. Tu penses avoir donné toutes les informations nécessaires pour le diriger dans la boutique, il ne manque plus qu'à savoir ce qu'il cherche et si c'est un présent qu'il souhaite faire ou s'il cherche quelque chose pour décorer son chez lui.



i decided to be happy
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 19/04/2017
▸ Messages : 22
▸ Ft : Min Yoongi - Suga
▸ Crédit : Kawaiineko
▸ Fiche : Silent scream
▸ Liens/rps : Stay with me
▸ Age : 22 ans
▸ Occupation : Assistant vétérinaire
▸ Couleur : #e0d38d
▸ Rps en cours : 1-2
▸ DC : /
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Mai - 19:35


Say it with flowers

Sa mère s'inquiète beaucoup pour lui depuis qu'il a perdu sa voix, Nausi le sait. Ça l'agace un peu, parce que voir l'inquiétude sur le visage de sa propre mère, ça lui rappelle toujours à quel point il a perdu tous ses projets d'avenir. Mais il peut pas lui en vouloir, c'est sa mère. C'est elle qui l'a élevé, et aussi loin qu'il essaie d'aller dans son passé, il n'a que des souvenirs avec elle. Elle a toujours fait partie de sa vie, ou presque. Sans oublier le fait qu'elle le voit s'inquiéter sans cesse pour Echo, ce qui n'arrange pas les choses. Et ce qui devait arriver est arrivé : il a dit des choses qu'il n'aurait pas dû dire à cette femme qu'il aimait tant. Il s'est emporté, il ne le pensait pas, mais il l'a quand même dit. Alors, il doit s'excuser auprès d'elle, chose qu'il n'a jamais faite jusque-là. Il a cherché comment pendant un moment, et s'est dit qu'un bouquet de fleur pourrait lui plaire. Il ne sait pas trop à vrai dire, il n'en a pas l'habitude, mais c'est tout ce qu'il a trouvé. Il veut lui dire qu'il est désolé, qu'il comprend qu'elle s'inquiète et qu'il tient à elle.
Alors le voilà à errer dans les rues en quête d'un fleuriste. Nausicaa lutte contre lui-même pour pas faire demi tour et laisser passer l'orage. Mais il veut pas fuir. Il finit enfin par repérer une devanture et s'en approche à pas lents et lourds. Il a vraiment pas envie. Il veut pas encore avoir à sortir son carnet, montrer qu'il est muet à un inconnu. Mais il a plus le choix, il a pris sa décision. Il prend le temps de lire le nom de la boutique, Ong's Flowers. Puis il inspire avant de pousser la porte.

Quand la clochette retentit, il se rend pas compte tout de suite, mais sa gorge essaie de parler, de saluer le vendeur présent. Il sait pourtant qu'il peut pas, mais c'est cette maudite clochette. Comme un conditionnement. Il l'entend, il dit bonjour. Sauf qu'il peut plus. D'un coup, il sent l'agacement s'abattre sur lui et souffle discrètement pour essayer de la chasser. Il regarde très rapidement le vendeur qui l'a salué avant de fuir plus loin dans la boutique. C'était ça ou ressortir. Mais il peut pas s'en aller, il veut vraiment faire un effort pour sa mère. Avec tout ce qu'il se passe en ce moment, il se rend compte qu'il veut pas la perdre et qu'il veut lui montrer toute sa reconnaissance avant que ça n'arrive. Il avance lentement, observant les fleurs pour oublier ce qu'il vient de se passer. Il aime pas s'emporter aussi facilement, ça l'énerve encore plus. Alors il doit se calmer. Et quoi de mieux que ces fleurs silencieuses ? Reprenant enfin le dessus sur ses émotions, il sort son carnet, se préparant à aller demander de l'aide. Mais encore un peu de temps, s'il vous plaît, il n'est pas prêt. Après de longues minutes, le vendeur se retrouve près de lui, sourire aux lèvres. En le regardant, Nausi essaie de lui rendre son sourire pour paraître sociable.

- Je peux vous aider ?

La main du muet bouge pour remonter un peu le carnet, que le vendeur a vu. Pour une fois, étonnemment, il est hésitant. Pas énormément, mais c'est quand même troublant pour lui. C'est sûrement parce qu'il a pas l'habitude de ce genre d'endroits et de rencontres. Et cet homme souriant en face de lui le déstabilise. Dernièrement, il traîne qu'avec des gens qui sourient pas.

- Les compositions sont près de la caisse, il y a aussi possibilité de faire des bouquets sur-mesure et les plantes vertes sont par là.

Il hoche la tête et se décide enfin à écrire quelque chose. Il décroche le stylo du support qu'il a collé au carnet et griffonne.

« Je cherche un bouquet mais je n'y connais pas grand chose. J'aimerais qu'il signifie quelque chose en particulier, vous pensez que c'est possible ? »

Il lève de nouveau les yeux vers ce vendeur. Comme il le fait toujours, il scrute sa réaction. Il regarde toujours les gens quand il découvrent qu'il est muet. Après quoi il reporte encore le regard vers les fleurs qui l'entourent. Ça sent bon, il a pas l'habitude. Lui, il connaît surtout l'odeur de la clinique vétérinaire, ce qui est légèrement différent.

« C'est pour une femme auprès de qui je voudrais m'excuser, je me suis disputé avec elle. Je voudrais lui montrer que je l'aime et que je suis désolée. C'est une femme qui a du caractère, est-ce que vous pouvez me proposer quelque chose à cette hauteur ? »

Femme de caractère, bouquet de caractère. Il connaît rien en fleurs, mais il se dit que ça doit bien être un moyen d'expression. Y'a des gens qui font de la musique, d'autres qui écrivent des livres, ceux qui peignent ou dessinent. Alors pourquoi pas les fleurs ?
(c) Arwy

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the disappearance of stars :: chapitre 1 ; :: L'Octant :: Avenue commercante :: Ong's Flowers-
Sauter vers: