:: chapitre 1 ; :: Les Clématis :: Salon de Coiffure Lurantis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

et althéo créa la lumière ♡ ft. vanitas

avatar
▸ Date d'inscription : 17/04/2017
▸ Messages : 55
▸ Ft : ♡ yoon jeonghan
▸ Crédit : ♡ icydays - beerus
▸ Fiche :
dumb dumb dumb
▸ Liens/rps :
ra・mu・ne
♡ why so lonely
▸ Age : ♡ vingt-et-un
▸ Couleur : cb2737
▸ Thème : ice cream cake
why so lonely
dumb dumb
▸ Rps en cours : oz vanitas
▸ DC : ashkannoahnarcisse

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 22:26
Putain. Putain de, de merde. Qu'est ce qu'il se passait ? Althéo hurla, un cri de peur et d'incompréhension. Ses mains brillaient.

Bon, il semblerait qu'il y ait besoin d'un petit récapitulatif de la situation, pas vrai ? En vérité, Althéo s'était enfin décidé à retourner au travail. Ok, il avait réfléchi environ trois millénaires, mais en même temps, un salon de coiffure, c'était comme une salle de danse, t'avais des miroirs partout. Et lui, bah, il avait pas de reflet. Et, de ce fait, c'était relativement compliqué d'aller là bas, c'était un peu comme se jeter dans la gueule du loup. Mais fallait bien y aller, il supposait. Il était donc parti tôt le matin, bien plus tôt que d'habitude en vérité. Il fallait l'avouer, il n'avait pas envie de croiser Ether dans les couloirs de son appartement. Ether était bizarre ces temps ci, encore plus étrange que d'habitude après réflexion, et Althéo commençait à soupçonner deux trois petites choses. Peut être qu'Ether recouvrait la mémoire, tiens. Peut être qu'elle était déjà revenue, même. Enfin bref, c'était pas le sujet.

Althéo avait donc fui très tôt le matin, capuche sur la tête, il avait même mis un masque sur son nez et des lunettes de soleil pour l'occasion - plus grillé que ça tu meurs, j'aurais dit, mais bon - et avait pris soin de ne pas trop s'approcher des vitrines et autres le temps du trajet. Pas question de prendre le bus ou quoi que ce soit, d'ailleurs. Putain. Manquerait plus qu'on le prenne comme grand exemple de la résurrection des vampires. Surtout qu'il savait qu'un petit groupe de "fans" étaient persuadés qu'il était en fait un vampire, tout ça... Il ne voulait clairement pas leur donner raison.

Il était arrivé super tôt à son salon, entrant par la porte principale, constatant vaguement les dégâts de la grêle sur la porte vitrée - pas trop amochée dieu merci - et observant son salon dans un silence presque religieux. ça faisait longtemps qu'il n'était pas venu.

Et c'est là que le bordel a commencé. Sans trop comprendre pourquoi, un putain de flash lumineux l'a soudainement ébloui. Ok, au départ il avait cru à un flash d'appareil photo, et son coeur avait loupé un battement, mais non, le flash venait de ses putains de mains.

Qui brillaient.

What.

Bon on vous avoue qu'Althéo n'est pas quelqu'un de particulièrement lent d'esprit. Il est même plutôt futé, d'ailleurs. Mais là, s'il avait pu deviner d'un coup d'un seul que sa... son... son upgrade en lié lui conférerait un pouvoir, avouez que vous auriez crié à la sorcellerie (si vous ne le faites pas déjà)

Donc oui là il fallait imaginer Althéo en train de paniquer, tout seul dans son salon, avec les mains qui se transforment en putain de spots miniatures.

Et.

Son regard.

Qui croise celui d'un mec random mais qui lui paraît étrangement... louche.

Bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 61
▸ Ft : alex pettyfer
▸ Crédit : astrae
▸ Fiche : radioactive
▸ Liens/rps : circles × end credits
▸ Age : 24 ans × a.13/11 × v.27/07
▸ Occupation : babysitter de son cercle
▸ Couleur : #88C466
▸ Thème : v. × echos & nighcall - rainfall
imagine dragon - believer
imagine dragon - radioactive
a. × yoko shimomura - somnus
florence + the machine - stand by me
ruelle - bad dreams
▸ Rps en cours : ninmah × althéo × agapé × lyonne
▸ DC : evan × nessie × gladio

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 23:24
Il faisait froid. Genre vraiment froid. Mais tu le ressentais pas vraiment, à cause de la chaleur naturelle que ton corps émettait. Radioactif. En vérité, ça changeait pas beaucoup, de l'époque où t'étais encore juste là-haut, dans le ciel. T'étais juste humain. T'avais des bras, des jambes, des yeux et putain t'avais un cœur, et ce cœur souffrait le martyr. Être humain, c'était casse-couille. Des fois, tu te demandais ce qu'Archie pouvait ressentir, quand tu faisais un truc ou un autre, et d'autres fois t'avais juste tellement peur que penser à lui puisse le ramener que tu écrasais toute ta curiosité au profit de ta sécurité. C'était ta place. T'étais peut-être humain et c'était peut-être chiant, mais t'étais encore en vie et jusqu'ici ça tenait à la fois du miracle et d'un sérieux progrès. Tu passais machinalement ta main sur ta lèvre fendue en pressant le pas dans les rues huppées de Polaris. Y avait personne. Pas un chat - ni un chien, on remarquera - rien du tout. Y avait que dalle. Juste un silence de mort, un silence de deuil.

Bien sûr, les impacts étaient là, aussi, un peu partout, comme pour témoigner de l'horreur de la veille. Parfois y avait un éclat de sang, ou un objet abandonné. Mais c'était pas non plus comme si les cadavres s'amoncelaient. T'avais juste vu un oiseau mort. Enfin, un petit truc, t'avais pas non plus poussé le vice au point de t'approcher pour voir. T'étais pas non plus un taré de psychopathe. En vrai t'étais juste dans un mood de déprime légère, où tu t'en voulais juste particulièrement à propos d'Ash et t'avais même pas eu les couilles d'aller le voir. Ninmah t'en avais fait passer l'envie. T'étais pas au point de te rouler dans le reste des grêlons en pleurant sur ton sort de pauvre petite étoile, mais putain t'étais malaisé quoi.

Et là. T'étais passé devant cet immense salon, quasiment baigné d'obscurité et... Y avait eut un genre de flash lumineux qui t'avait attiré l'oeil sans que tu puisses vraiment te l'expliquer. Et quand t'avais tourné la tête, ton regard avait heurté celui d'un type, au milieu du salon. Attendez. Il s'était passé quoi là ? Le mec avait ... Brillé ? Ok, clairement lui c'était un lié. Si ça avait été une étoile, tu l'aurais tout de suite su, non ? Tu supposais que oui, en approchant doucement, entrant à l'intérieur avec un air un peu sceptique au visage. Lui n'avait pas l'air au courant de ce qui arrivait. Bon, t'étais nul pour expliquer ça. Alors ... Dans le doute. Hey. Tu connais une Cosmos ? Bon, pas la meilleure entrée en matière mais t'avais cherché les liés de la donzelle partout en ville, la veille au soir, avant la grêle, sans le moindre résultat, la chance t'avait peut-être sourit ? En plus, la chance, elle était mignonne quand même.


DYING × SCREAMING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 17/04/2017
▸ Messages : 55
▸ Ft : ♡ yoon jeonghan
▸ Crédit : ♡ icydays - beerus
▸ Fiche :
dumb dumb dumb
▸ Liens/rps :
ra・mu・ne
♡ why so lonely
▸ Age : ♡ vingt-et-un
▸ Couleur : cb2737
▸ Thème : ice cream cake
why so lonely
dumb dumb
▸ Rps en cours : oz vanitas
▸ DC : ashkannoahnarcisse

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 0:14
Althéo paniquait et Althéo voulait mourir. Surtout que, merde, le mec était quand même vachement louche, si ça se trouve il allait paniquer aussi, sortir son putain de téléphone portable pour prendre en photo le fait qu'Althéo se transformait en putain de lampadaire, réaliser qu'Althéo ne passait pas à l'image, hurler, déclarer qu'Althéo était un vampire, hurler de plus belle. Il voulait mourir. L'inconnu ouvrit la bouche, il avait l'air totalement blasé et ça lui rappela un peu Gladio quand même, ce qui le fit sourire un petit peu mais intérieurement. Extérieurement il était juste paniqué.

Hey. Tu connais une Cosmos ?

Putain, quoi. Althéo cligna plusieurs fois des yeux, avant de résolument ranger ses mains dans la poche ventrale de son sweat à capuche. Certes, on pouvait toujours distinguer les putains de semelles de chaussures LED qu'étaient devenues ses mains, serrées au fin fond de la poche. Althéo avait envie de mourir, wow. Il eut un petit rire nerveux. Cosmos ? ça lui disait foutrement rien, pour être honnête.

Euh... Non...

C'était qui, Cosmos, au juste ? Il aurait du la connaître ? Elle était quoi, régisseuse lumière (ou ingé son vu les cris suraigus/hystériques/terrifiés qu'il lâchait récemment) ? God, il avait envie de mourir, et il observait les passants qui commençaient à être sensiblement plus nombreux qu'il y a quelques minutes. Il ressentit donc le besoin d'attraper le mec louche par le bras et de l'entraîner avec lui dans l'arrière boutique parce que putain la dernière chose dont il avait besoin c'était qu'on le photographie en pleine discussion animée avec un parfait inconnu alors que ses propres mains brillaient de l'intérieur. Non, il songea qu'il n'avait définitivement pas besoin de ça alors qu'il claquait la porte de l'arrière boutique derrière eux.

Les voilà donc dans l'arrière boutique. Althéo, fallait l'avouer, se sentait un peu mieux maintenant qu'il était loin des regards indiscrets même si ce mec le fixait depuis qu'ils étaient entrés dans la pièce et qu'il commençait à être très malaisant. Mais bon.

Vous... avez l'air de savoir ce qu'il se passe. Enfin. Un peu plus que moi, en tous cas.

Il soupira, longuement. Est ce que je vous avais déjà dit qu'il avait envie de mourir ?

Aidez moi, je peux vraiment pas rester comme ça et puis ça devient flippant...

Et il priait pour que l'autre puisse vraiment l'aider. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 61
▸ Ft : alex pettyfer
▸ Crédit : astrae
▸ Fiche : radioactive
▸ Liens/rps : circles × end credits
▸ Age : 24 ans × a.13/11 × v.27/07
▸ Occupation : babysitter de son cercle
▸ Couleur : #88C466
▸ Thème : v. × echos & nighcall - rainfall
imagine dragon - believer
imagine dragon - radioactive
a. × yoko shimomura - somnus
florence + the machine - stand by me
ruelle - bad dreams
▸ Rps en cours : ninmah × althéo × agapé × lyonne
▸ DC : evan × nessie × gladio

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 1:16
Alors tu ne t'attendais pas à grand chose en passant la porte de ce salon, mais si on t'avait dis que t'allais te retrouver en tête à tête avec ce mec chelou mais ... gentil (tu supposes) dans - genre - dix mètres carrés. Ouais, t'aurais certainement passé ton chemin en riant. Sauf que nan. T'étais coincé avec lui. Bien bien bien. Et voilà qu'il posait des questions. Putain non, tu voulais juste avoir la paix, éventuellement penser à la mort - surtout de tes proches, c'était genre devenu un hobby ces derniers temps - et retrouver les liés à Cosmos pour lui niquer sa mère. Bon, c'était le programme de la semaine, même si ça faisait déjà presque un an qu'il était d'actualité. On change pas une équipe qui gagne, mais tu supposes qu'on change pas non plus une équipe qui perd.

Il te fixe avec de grands yeux remplis d'incompréhension et tu sais pas trop quoi dire. Alors dans le doute, tu préfères genre ... T'abstenir une seconde. Puis finalement sortir une connerie. Bah. Tu brilles. Ok, t'auras pas un prix nobel de physique avec ça mais bon. Et puis s'il connait pas Cosmos, c'est forcément qu'il est à une autre étoile. Le problème c'est que des étoiles y en avait quand même plein, j'sais pas, vous avez déjà regardé le ciel ? ça donne une vague idée du problème. Les humains parlent du fait de chercher une aiguille dans une botte de foin, mais essayez de chercher une étoile dans le ciel, genre pas une étoile au pif, une étoile en particulier. Hé bah c'est la merde. Maintenant, fallait imaginer que toi, tu cherchais une étoile, coincée dans un corps d'humain, mais t'avais aucune idée de quel corps. En plus, si ça se trouvait, ils s'étaient même pas incarnés à Polaris. En vrai personne ne t'avait dis si ça allait marcher ou pas. Mais si ce mec était là, et qu'il brillait comme une boule à facette coincée au milieu des années 80, c'est quand même qu'il y en avait forcément une deuxième dans le coin. Non ? Tu connais peut-être Sirah alors ?

Et puis tu soupires lourdement parce que tout dans son expression dit qu'il comprend que dalle à la situation. Les humains sont mignons, clairement, mais ils sont tellement fragiles et inaptes à l'évolution. Dans le doute, tu décides qu'il vaut certainement mieux être un connard, parce qu'il évitera de te poser trop de questions. Écoute, toi tu brilles, moi j'explose, c'est la vie. C'est pas comme si ce qui se passait en ville nous permettra de vivre longtemps t'façons. Wah, t'auras pas non plus le prix Nobel de positivité - si tant est qu'ils décident de le créer un jour - t'es presque plus dépressif qu'Agapé, c'est chaud.


DYING × SCREAMING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 17/04/2017
▸ Messages : 55
▸ Ft : ♡ yoon jeonghan
▸ Crédit : ♡ icydays - beerus
▸ Fiche :
dumb dumb dumb
▸ Liens/rps :
ra・mu・ne
♡ why so lonely
▸ Age : ♡ vingt-et-un
▸ Couleur : cb2737
▸ Thème : ice cream cake
why so lonely
dumb dumb
▸ Rps en cours : oz vanitas
▸ DC : ashkannoahnarcisse

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 21:01
Tu connais peut être Sirah alors ?

Belle confusion, les yeux d’Althéo sont désespérés et remplis d’incompréhension alors qu’ils se posent sur le visage de l’inconnu qui fait battre son coeur, qui le fait battre de peur. Peut-être qu’Althéo est parano ou peut-être qu’il est juste effrayé par la situation, après tout il y a de quoi n’est ce pas ? Il fait non de la tête, laisse ses cheveux retomber un peu en bataille sur ses épaules. Il soupire, mal de tête, se passe la main contre le front. C’était qui, Sirah ? Cosmos ? Et lui, le mec louche, c’était qui ? Mec louche qui lâcha une tirade digne des plus grands Shakespeare, et qui donnait à Althéo l’envie de l’étrangler.

Écoute, toi tu brilles, moi j'explose, c'est la vie. C'est pas comme si ce qui se passait en ville nous permettra de vivre longtemps t'façons.

Bordel. Qu’est ce qu’il racontait ? Il explosait ? C’était encore plus flippant. Attendez. Est ce qu’il faisait partie d’un cercle, lui aussi ? Mais… Nan, c’était pas possible, puisque… omg, trop de questions, Althéo avait l’impression que sa tête allait exploser, ou qu’il allait pleurer, il ne savait pas trop. Attendez. Comment il s’appelait, le garçon de son cercle… Dae ? Non, ça c’était… Ah, oui.

Par contre je connais un... Saïph. Ça vous dit quelque chose ?

Par pitié. Que ça lui dise quelque chose.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 61
▸ Ft : alex pettyfer
▸ Crédit : astrae
▸ Fiche : radioactive
▸ Liens/rps : circles × end credits
▸ Age : 24 ans × a.13/11 × v.27/07
▸ Occupation : babysitter de son cercle
▸ Couleur : #88C466
▸ Thème : v. × echos & nighcall - rainfall
imagine dragon - believer
imagine dragon - radioactive
a. × yoko shimomura - somnus
florence + the machine - stand by me
ruelle - bad dreams
▸ Rps en cours : ninmah × althéo × agapé × lyonne
▸ DC : evan × nessie × gladio

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 15:03
Par contre je connais un... Saïph. Tu cilles, t'as un léger mouvement de recul que t'aurais aimé contrôler ça, t'aurais aimé pouvoir garder ton expression du mec touché par rien. Mais Saïph ... Saïph il est pas censé s'être incarné, non ? Saïph il est pas censé être là. Saïph, il était pas censé s'éteindre non plus. Saïph il compte, il change la donne. Et malgré toi t'as un frisson terrible qui remonte le long de ta colonne. Mon dieu non. Pas Saïph. Pas ici. Pas maintenant. Tu fixes le jeune homme avec sans doute de l'inquiétude au fond des yeux, de l'appréhension. T'es partagé, parce que t'aurais tellement aimé que vous puissiez vous incarnez ensemble, vous auriez peut-être régné sur le monde tous les deux. Mais maintenant les choses sont différentes, maintenant il y a Agapé. La donne a changé.

Oui. T'es sonné, un peu comme si on t'avait appris une nouvelle horrible et que tu savais pas trop comment réagir, comme si on t'avait appris qu'un ami de longue date était mort, ou s'était marié. Tu restes là, à le fixer sans trop savoir quoi dire et bizarrement tu te dis qu'il serait temps de jouer un peu à l'humain, de faire comme si tout allait bien, comme si tout était normal. C'est un lié à Saïph, donc. Pas n'importe qui, en somme, pas n'importe quoi. C'est quoi ton nom ? Tu lui lances un sourire qui se veut rassurant, encore heureux t'arrives à l'être sans vraiment de mal, tu mimes une grimace un peu désolée avant de reprendre, plus bas. J'ai été un peu brusque, pardonne-moi. Mais avec tout ce qui se passe ces derniers temps, on sait jamais à qui on a à faire. Oui, et lui ne savait typiquement pas à qui il avait à faire, et il ne fallait pas qu'il le sache, tu t'en assurerais.


DYING × SCREAMING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 17/04/2017
▸ Messages : 55
▸ Ft : ♡ yoon jeonghan
▸ Crédit : ♡ icydays - beerus
▸ Fiche :
dumb dumb dumb
▸ Liens/rps :
ra・mu・ne
♡ why so lonely
▸ Age : ♡ vingt-et-un
▸ Couleur : cb2737
▸ Thème : ice cream cake
why so lonely
dumb dumb
▸ Rps en cours : oz vanitas
▸ DC : ashkannoahnarcisse

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 15:22
Est ce qu'il avait dit quelque chose de mal ? Il observa l'expression de l'inconnu changer, devenir plus... il ne savait pas trop comment la décrire, mais soudainement l'homme devenait plus humain, et ça Althéo, ça le rassurait un peu. C'est bon, il n'était pas tombé face à un dieu sous son apparence humaine. Oui, bah oui, il était paranoïaque, mais tout pouvait arriver désormais. Et pour cause, ses mains s'étaient transformées en putain de spots lumineux sans qu'il ne puisse comprendre pourquoi. Lui qui pensait que son karma s'était enfin rééquilibré et qu'il pouvait désormais vaquer à ses occupations sans craindre qu'un piano lui tombe sur la tête... C'était un peu raté, finalement. Ah, on lui demande son nom. C'est drôle à dire comme ça, mais ça faisait longtemps qu'on ne lui demandait plus son nom, et ça faisait du bien d'avoir à se présenter encore parfois. Enfin. Il ignora la petite vague de chaleur qui serra son coeur en observant le sourire de l'autre homme, et répondit, presque dans un murmure.

Althéo.

Ça avait été soufflé si doucement, si timidement, qu'il se demandait si l'inconnu l'avait entendu. Qu'est ce qui était arrivé à l'autre Althéo, l'Althéo d'avant, celui qui rayonnait et qui n'avait pas peur de se faire entendre ? Beaucoup de choses, il fallait l'avouer. Il était devenu fragile, Althéo. Comme une jolie pierre précieuse qui ne devait surtout pas subir de chocs. Peut-être que c'était comme ça avant aussi, finalement. Peut-être qu'à force d'être surprotégé, juste parce qu'il était une "célébrité", il n'était plus aussi résistant que ça aux coups durs. Il se pensait plus fort que ça.

J'ai été un peu brusque, pardonne-moi. Mais avec tout ce qui se passe ces derniers temps, on sait jamais à qui on a à faire.

Il n'a pas tort. Il n'a vraiment pas tort pourtant une question brûlait les lèvres d'Althéo, lui qui avait tant envie de jouer avec le feu. Il eut un petit sourire, un sourire timide, pas vraiment le genre de sourire radieux qu'il avait tendance à esquisser avant.

Justement. À qui ai-je à faire ?

Peut être qu'il jouait trop avec le feu, finalement. Son instinct de survie lui hurlait de ne pas trop en faire, sans quoi il pourrait regretter, il le sentait dans tous ses muscles, dans la tension qu'on pouvait presque sentir dans la petite pièce où ils étaient confinés. Il eut un rire nerveux, un peu forcé. Ce genre de rire qu'on utilise juste pour essayer de détendre l'atmosphère.

Je ne vous demande pas grand-chose, juste votre nom.

Même si clairement, il aurait aimé en savoir plus, et ça devait se lire dans ses yeux.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 61
▸ Ft : alex pettyfer
▸ Crédit : astrae
▸ Fiche : radioactive
▸ Liens/rps : circles × end credits
▸ Age : 24 ans × a.13/11 × v.27/07
▸ Occupation : babysitter de son cercle
▸ Couleur : #88C466
▸ Thème : v. × echos & nighcall - rainfall
imagine dragon - believer
imagine dragon - radioactive
a. × yoko shimomura - somnus
florence + the machine - stand by me
ruelle - bad dreams
▸ Rps en cours : ninmah × althéo × agapé × lyonne
▸ DC : evan × nessie × gladio

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 15:48
Althéo. Tu restais un instant pensif, parce que c'était un prénom qu'on t'avait déjà dis, mais tu n'avais jamais rencontré quelqu'un qui le portait. Peut-être parce qu'on t'avait parlé de lui, et que tu n'avais simplement pas écouté, ou pas retenu. Oui, on avait déjà dû te parler de lui. Presque sûr qu'il s'agissait d'Agapé. Bizarre, toi qui retenait tout ce que le patineur disait, tant il parlait peu. Tu devais avoir l'esprit ailleurs, sans doute. Justement. À qui ai-je à faire ? Tiens, soudainement il semble reprendre un peu confiance, comme si il venait de s'assurer que tu n'allais pas le faire disparaître d'un revers de main, comme s'il considérait à présent que tu n'étais pas un danger potentiel. Oh, il avait tort. Il avait tort et vu son rire nerveux, il devait certainement s'en être rendu compte, ou en tout cas c'est ce que tu supposait. Je ne vous demande pas grand-chose, juste votre nom. Tu esquissais un sourire, un sourire discret mais présent. On aurait dit qu'il tâtait le terrain, pour s'assurer de ne pas être en danger, pour s'assurer que l'espace minuscule de cette pièce était assez pour deux, assez pour s'en sortir vivant.

Teste le, teste le Vani. T'étais presque sûr qu'Archie hurlait au fond de toi, certainement aussi curieux que tu pouvais l'être. Ou peut-être que tu prenais juste comme excuses pour faire ce qu'il te plaisait avec son corps, t'en savais trop rien, mais toujours était-il que l'instant qui suivait, t'avais glissé ton index et ton majeur sous le menton d'Althéo, avec toute la tendresse du monde, une tendresse calculé, comme si chaque geste avait un impact, comme si chaque contact était précieux, dangereux. Parfois, un nom ne vaut pas la peine d'être prononcé. Il va penser que tu te donnes un genre badboy mystérieux. Il aura sans doute raison. A la différence que l'étoile, dans l'histoire, c'est toi. Alors merde. Tu restais un instant à le dévisager, avec ce sourire assuré, ce sourire d'un aplomb terrifiant, comme si tu changeais constamment, que t'étais insondable, que t'étais entouré d'un nuage de mystère, de brume. C'était sans doute ta plus grande force, d'être intouchable, ou simplement intouchable quand tu le voulais, quand tu le désirais. Et ton pouce frôla sa lèvre inférieure, alors que ton sourire s'étirait. Althéo, c'est un joli prénom. Un joli prénom pour un beau jeune homme.


DYING × SCREAMING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 17/04/2017
▸ Messages : 55
▸ Ft : ♡ yoon jeonghan
▸ Crédit : ♡ icydays - beerus
▸ Fiche :
dumb dumb dumb
▸ Liens/rps :
ra・mu・ne
♡ why so lonely
▸ Age : ♡ vingt-et-un
▸ Couleur : cb2737
▸ Thème : ice cream cake
why so lonely
dumb dumb
▸ Rps en cours : oz vanitas
▸ DC : ashkannoahnarcisse

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Mai - 21:01
Aussi curieux que cela puisse paraître, Althéo ne se sentait plus du tout en sécurité. Pas que la présence de l’autre homme ne l’ait rassuré à la base, au contraire, mais là la tension se fesait insoutenable, et même s’il faisait semblant d’être à l’aise et assuré, il ne l’était pas du tout, et il pouvait même voir ses genoux trembler. Il avait un peu envie de mourir, actuellement, ou juste de disparaître, de se liquéfier dans les mains de l’inconnu qui le perturbait autant. Althéo était comme ça, de toutes façons. Il était troublé au premier abord, et puis il s’approchait, jouait avec le feu comme une succube tentatrice, à grande aide de sourires malicieux et de regards lourds de sens, avant de fuir plus vite que son ombre dès que les choses s’accélèraient, dès qu’on répondait à ses avances, dès que la situation n’était plus sienne. Et ensuite, il regrettait, quand il était seul dans sa chambre, proie de toutes les ombres menaçantes, sans personne pour le protéger de ses idées noires qui rampaient dans son esprit, grignotaient son bon sens de plus en plus. Althéo déglutit difficilement, concentrant ses yeux sur le visage de l’inconnu, alors que ce dernier s’approchait, déposait délicatement ses doigts contre son visage, tout était calculé et il le sentait bien, il le sentait dans son coeur qui s’accélérait dans un rythme paniqué, dans son estomac qui se serrait en même temps que sa gorge qui se nouait et ses joues qui prenaient une teinte rose, bien peu discrète.

Si son nom ne valait pas la peine d’être dit, alors pourquoi Althéo avait du donner le sien ? N’étaient-ils pas sur un pied d’égalité ? Ou même, en quoi son nom ne valait-il pas la peine ? Althéo ferma les yeux un instant. Il n’avait probablement pas besoin de se poser autant de questions. Elles étaient inutiles, et dans une situation pareille, il devait réfléchir vite, pour ne pas se laisser submerger, pour ne pas laisser l’autre prendre le dessus, tout du moins pas encore plus qu’actuellement. Il pinça les lèvres, crispé de tout son corps, n’osant plus bouger, n’osant même plus respirer. Il se sentait pris au piège, alors que le pouce de l’autre venait frôler ses lèvres, et qu’un autre compliment glissait de sa bouche. Althéo ne savait pas quoi répondre, ne savait pas sur quel ton répondre. Une partie de son cerveau lui criait de mettre des barrières entre d’eux, d’en mettre plusieurs même, de ne pas se laisser approcher, de ne pas se laisser toucher. Mais l’autre quémandait de l’attention, suppliait de se laisser faire, que leur petite interaction continue, même si elle devait le diriger directement dans le mur. Il eut un sourire un peu amer, un peu forcé, un peu timide. Toute son expression respirait l’inconfort et la peur, mais il tentait de se donner un air assuré, un air tentateur, celui que le public connaissait avec son air pur, innocent. Il essayait, mais ses yeux reflétaient une peur aussi excitante qu’effrayante. Il eut un petit rire nerveux, comme pour accompagner sa réponse.

Merci du compliment… Mais qu’est-ce qu’un joli prénom lorsque le physique peine à suivre ?

Il eut un petit rire nerveux, comme pour ponctuer sa réponse.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 61
▸ Ft : alex pettyfer
▸ Crédit : astrae
▸ Fiche : radioactive
▸ Liens/rps : circles × end credits
▸ Age : 24 ans × a.13/11 × v.27/07
▸ Occupation : babysitter de son cercle
▸ Couleur : #88C466
▸ Thème : v. × echos & nighcall - rainfall
imagine dragon - believer
imagine dragon - radioactive
a. × yoko shimomura - somnus
florence + the machine - stand by me
ruelle - bad dreams
▸ Rps en cours : ninmah × althéo × agapé × lyonne
▸ DC : evan × nessie × gladio

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Mai - 21:49
Il ne faisait pas illusion. Peut-être, lorsqu'on le voyait de loin, lorsqu'on n'était pas en mesure d'approcher, mais ses yeux trahissaient tellement fort ce qu'il pouvait ressentir que c'en était presque frustrant. Frustrant de ne pas avoir un bon adversaire. Ah, Althéo. Il aurait pu, en vérité. C'était juste un mauvais menteur, qui ne savait pas se mentir à lui-même. C'était un peu triste, en vérité. Parce que tu voyais bien que tu le terrorisais, qu'il devait te prendre pour un psychopathe sexuel. Et le pire, c'est que tu te demandais si t'avais pas envie de jouer ce rôle, aujourd'hui. T'avais besoin de te détendre, d'extérioriser. Saïph, hein ? Tu lui apprendrais, à Saïph, à s'entourer de n'importe qui. Tu lui apprendrais à ne pas savoir défendre son territoire. T'avais cette étrangement impression d'être une créature démoniaque, et qu'il cherchait tout bêtement à se sauver, en te provoquant un peu plus. Comme s'il s'était subitement mis à supplier ne me mange pas, j'ai pas bon goût, en plus subtil. Mais toi, c'était presque comme si tu sentais déjà son fumet, et que tu savais pertinemment qu'il mentait.

Tu devrais trouver de meilleurs arguments pour t'en sortir. S'en sortir de quoi ? Bonne question. De toi, sans doute. Tes doigts se reposèrent sagement contre sa joue, alors que tu t'approchais encore un peu, pour écraser ton corps contre le sien. Je ne t'imaginais pas si pleurnichard. Tu ne l'imaginais pas du tout, en vérité, il y avait à peine quinze minutes tu n'avais jamais entendu parler de lui - enfin si mais bref - et tu l'avais jamais vu - à part tous les jours sur les affiches mais tu n'y avais jamais prêté attention. Alors. Ouais, certes il n'avait pas l'air particulièrement sûr de lui depuis que t'étais arrivé, et pourtant. Tout ici respirait le luxe et la réputation, il ne pouvait pas se l'être construite avec de l'humilité. Personne ne faisait cela. Pour être là où il était, il avait nécessairement dû se battre à un moment où à un autre.

Et finalement, tu approchais doucement ton visage du sien, pour frôler ses lèvres du bout des tiennes. Tu étais brûlant Vani, bien plus brûlant que tu aurais dû l'être en tant normal, même pour un simple jeu. Tu l'étais trop, il risquait de te griller, non ? Enfin. Sans la moindre blague mal amenée, bien sûr. Et finalement, sans l'embrasser, tu entrouvrais à nouveau les lèvres, plongeant ton regard clair, dans le sien qui respirait l'angoisse. Eh bien, il n'allait pas réagir ? Tu ne sembles pas des plus sûr de toi, tu devrais pourtant. Tu as toutes les qualités pour.


DYING × SCREAMING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 17/04/2017
▸ Messages : 55
▸ Ft : ♡ yoon jeonghan
▸ Crédit : ♡ icydays - beerus
▸ Fiche :
dumb dumb dumb
▸ Liens/rps :
ra・mu・ne
♡ why so lonely
▸ Age : ♡ vingt-et-un
▸ Couleur : cb2737
▸ Thème : ice cream cake
why so lonely
dumb dumb
▸ Rps en cours : oz vanitas
▸ DC : ashkannoahnarcisse

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Mai - 22:16
Il ne savait pas quoi faire, il était confus, et le plus ironique dans tout ça c’était qu’il ne savait pas comment réagir parce que deux parties de lui se disputaient, il ne savait pas s’il devait fuir ou se laisser faire, s’il devait le laisser faire ou s’il devait s’en aller et faire en sorte de ne plus jamais croiser son chemin. Il ne savait pas. Il allait le regretter, dans tous les cas, n’est ce pas ? La peur qui teintait son regard s’était légèrement dissipée lorsque ses lèvres avaient rencontré les siennes, comme si ce contact le faisait reprendre confiance, comme s’il avait fait son choix alors que de toutes évidences, il ne l’avait pas fait. Il était coincé de toutes façons, comme une proie, mais il se laissait bien trop faire, il se mentait à lui-même en vérité, alors qu’il savait ce qu’il voulait, évidemment. Pourquoi continuait-il à se mentir ? Peut-être parce qu’il avait honte, oui c’était une des possibilités, lui-même se connaissait pas autant qu’il le pensait.

La voix de l’autre homme le fait frissonner, un mauvais frisson, un frisson de mauvaise augure, d’apocalypse un peu, à vrai dire l’apocalypse elle se passait dans son esprit, c’était la fin du monde par là-bas, il avait cessé de penser en vérité, il s’y forçait, parce qu’il ne voulait pas penser de mauvaises choses, des choses qui auraient pu le mener à sa perte. Son regard se relève, croise celui de l’inconnu, il se perd un peu dans ses yeux, et ses lèvres, elles sont attirées par les siennes, et c’est un nouveau baiser qui les lie, mais cette fois c’est bien lui qui l’initie. Il ne sait pas ce qu’il fait, il se maudit alors qu’il l’approfondit, qu’il ne répond pas à sa dernière phrase, qu’il passe sa main contre sa nuque doucement. Son esprit hurle, parce que putain, qu’est ce qu’il est en train de faire ? Est ce qu’il a conscience de l’erreur qu’il est en train de commettre ? Probablement, oui. Mais Althéo se ment, Althéo se cache les yeux, préfère se perdre dans les bras d’un inconnu plutôt que de se mettre en face de ses torts. C’est comme ça, et ça l’a toujours été. De toutes façons, ses soucis ne sont rien d’important tant que quelqu'un est là pour les lui faire oublier, pas vrai ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 61
▸ Ft : alex pettyfer
▸ Crédit : astrae
▸ Fiche : radioactive
▸ Liens/rps : circles × end credits
▸ Age : 24 ans × a.13/11 × v.27/07
▸ Occupation : babysitter de son cercle
▸ Couleur : #88C466
▸ Thème : v. × echos & nighcall - rainfall
imagine dragon - believer
imagine dragon - radioactive
a. × yoko shimomura - somnus
florence + the machine - stand by me
ruelle - bad dreams
▸ Rps en cours : ninmah × althéo × agapé × lyonne
▸ DC : evan × nessie × gladio

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 14:36
Tu aurais tant aimé cesser de penser, tu aurais tant aimé que ton esprit mette les voiles, que tu puisses simplement te détendre sans penser à l'après, sans penser aux conséquences. Mais c'était presque comme si t'étais venu au monde pour penser aux conséquences, comme si c'était pareil pour Archie, comme si le mélange des deux était devenu presque explosif. Et ce mélange là, il était loin d'être stable, Althéo ne faisait qu'aggraver les choses en réalité. Même si en réalité, tu étais focalisé sur ton objectif. Tu devais le mettre dans ta poche, Althéo. Tu devais à tout prix commencer à rallier les cercles, autour de toi. Oh, bien sûr, ce serait dangereux, tu n'étais pas complètement idiot, mais tu étais persuadé que le jeu en vaudrait la chandelle. Les autres étoiles ne pourraient rien faire contre toi, si tu avais l'appui de leurs liés. Les autres étoiles ne connaissaient rien à ce monde, en comparaison à toi. Et si Saïph venait tout juste de s'incarner, nul doute qu'Althéo devait être aussi fragile que lui, si ce n'est plus.

Et voilà qu'il approchait à nouveau, et qu'il collait ses lèvres aux tiennes, qu'il cherchait à approfondir le baiser. Oh, tu savais l'effet que tu pouvais faire au gens, tu savais que ton pouvoir y était peut-être pour quelque chose, que les gens interprétaient mal la chaleur de ton corps, tu savais qu'elle pouvait être attirante, rassurante. Et à l'instant tu avais la délicieuse impression d'avoir entraîné Althéo dans des filets bien trop grands et solides, des filets dont il ne ressortirait jamais. Maintenant, il te suffisait de tendre la main, et d'agripper son coeur. Il te suffisait de faire un pas de plus, et de t'assurer qu'il ne te laisse plus reculer. Plus jamais. Tu saisis son visage entre tes mains, te penchant un peu plus sur lui pour lui offrir un vrai baiser, ceux que tu n'offrais pas à tout le monde, un vrai baiser de cinéma. Puis tes doigts se mirent à courir sur sa peau hâlée, ses joues, son cou, ses épaules, et bientôt tu trouvais ses hanches, et tu forçais le contact de sa peau, tes doigts se crispant autour de sa taille. Ta langue offrit un peu de répit à la sienne, reculant ton visage de quelques centimètres à peine, alors que tu murmurais, tout bas. Vanitas. Il comprendrait certainement, tu ne semblais pas déterminé à te présenter plus en détail. Oh, tu aurais aimé que ton nom soit un nom qu'on murmure, qu'on chuchote, sans être toujours pleine rassuré à son entente. Tu voulais beaucoup de choses, en vérité.


DYING × SCREAMING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 17/04/2017
▸ Messages : 55
▸ Ft : ♡ yoon jeonghan
▸ Crédit : ♡ icydays - beerus
▸ Fiche :
dumb dumb dumb
▸ Liens/rps :
ra・mu・ne
♡ why so lonely
▸ Age : ♡ vingt-et-un
▸ Couleur : cb2737
▸ Thème : ice cream cake
why so lonely
dumb dumb
▸ Rps en cours : oz vanitas
▸ DC : ashkannoahnarcisse

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 17:06
Son prénom résonnait dans son esprit comme un chant interdit. Il devait se réveiller. le repousser, s’enfuir. Reprendre ses esprits, arrêter de chercher à se perdre dans les bras d’un inconnu qui semblait prêt à vouloir sa perte. Et si on les apercevait ? Qu’est ce qu’il se passerait ? Il ne voulait pas qu’il se passe quelque chose comme avec Ether. Ça ne devait juste pas arriver. Il devait empêcher Vanitas. Il ne lui en tiendrait pas vraiment rigueur, de toutes façons. Si ? Althéo avait soudainement peur, le baiser que lui avait offert Vanitas le laissait à bout de souffle, les joues rouges, le corps tremblant. Non, non. Il n’était pas censé le faire ressentir ce genre de choses. Vanitas n’était pas le genre de personne avec qui il aurait voulu faire ça. Il crispa ses doigts contre le torse de Vanitas, frissonnant. Les orbes vairons l’observaient, brûlaient contre sa nuque. Il se sentait oppressé, la voix d’Oz résonnait dans son esprit. Et puis, il pensait à Gladio. Il y pensait trop, même. Il devait arrêter, arrêter tout ça. Arrêter d’essayer de s’entourer d’hommes qui pourraient lui faire oublier.

Sa main posée sur le torse de Vanitas finit par le repousser doucement en arrière, presque timidement. Son regard restait baissé, comme n’osant pas croiser celui de l’autre homme - et c’était vrai, il n’osait pas voir l’expression dans son regard - et il se mordilla nerveusement la lèvre, tentant d’enlever les mains de Vanitas qui aggripaient ses hanches fébrilement.

Je… On devrait pas faire ça. Vraiment…

Il savait qu’il regretterait les premiers instants, mais il devait vraiment laisser Vanitas s’en aller. Le pousser à s’en aller, même. Parce qu’il lui serait probablement nocif. Et qu’il avait déjà trop d’emmerdes dans sa vie. Il remarqua aussi que ses mains avaient quasiment cessé de briller, on aurait dit qu’elles étaient légèrement translucides. C’était flippant. Il avait peur, fallait l’avouer. Il releva la tête, croisa le regard de Vanitas. Il aurait du s’expliquer encore un peu. Emettre quelques arguments, de quoi convaincre Vanitas que ce n’était pas une bonne idée. Mais, il fallait l’avouer, il était terrifié. C’était con à dire, mais il ne connaissait pas Vanitas, il avait peur qu’il réagisse mal. Genre, mal. Mais ça n’allait pas être le cas, pas vrai ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
▸ Date d'inscription : 02/04/2017
▸ Messages : 61
▸ Ft : alex pettyfer
▸ Crédit : astrae
▸ Fiche : radioactive
▸ Liens/rps : circles × end credits
▸ Age : 24 ans × a.13/11 × v.27/07
▸ Occupation : babysitter de son cercle
▸ Couleur : #88C466
▸ Thème : v. × echos & nighcall - rainfall
imagine dragon - believer
imagine dragon - radioactive
a. × yoko shimomura - somnus
florence + the machine - stand by me
ruelle - bad dreams
▸ Rps en cours : ninmah × althéo × agapé × lyonne
▸ DC : evan × nessie × gladio

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 15:32
S'il y avait bien quelque chose que tu avais appris d'Archie et de sa façon d'être et de faire, c'était que les humains n'aiment généralement pas qu'on leur disent non. C'est sans doute un truc qu'Archie avait développé dans l'enfance, un truc lointain, un genre de complexe. Sa mère avait dû lui dire non la première fois qu'il avait pris une crosse de hockey entre les doigts, alors il avait décidé d'être le meilleur. Son père avait dû lui dire non la première fois qu'il avait discuté avec Agapé, le patineur, et il avait décidé d'être son plus proche ami. Et puis maintenant c'était Althéo qui te disait non, à toi, et pendant un instant tu voyais flou. Oh bon dieu. C'était complètement bizarre comme sentiment. Toi, t'étais quand même assez adulte pour accepter qu'on te dise non, mais tout à coup c'était comme si Archie lui-même guidait tes gestes. Comme si Althéo l'avait vexé, sans même lui parler. Intérieurement, t'eus clairement envie de lui dire de se calmer, qu'il allait faire une connerie et la regretter amèrement, mais avant même que tu puisses formuler une pensée claire et intelligible, tu remarquais tes doigts, solidement accrochés au poignet d'Althéo que tu tenais un peu au dessus de sa tête. Oh non. Ça ne présageait rien de bon, fallait pas être un génie - ni une étoile - pour le comprendre. Au fond, tu t'en foutais d'Althéo, il vaudrait toujours moins que ton Agapé. Mais visiblement, Archie en avait décidé autrement.

Sarcastiquement, tu pensais un truc du genre mais tu clames pas que t'es hétéro, toi ? et pour toute réponses tes doigts resserrent le poignet d'Althéo avait de fondre sur lui pour embrasser ses lèvres, un peu trop violemment, un peu trop passionnément. Ok, Althéo était pas l'incarnation du grand canadien viril, mais c'était pas une meuf. Lui rouler des pelles faisait pas d'Archibald un hétéro. Tes doigts avaient saisi son avant bras libre avant que tu ne puisses réagir et l'avait complètement immobilisé contre le mur. T'aurais peut-être dû être excité par la situation, Vani, mais la vérité c'est que tu perdais le contrôle et que tu détestais cela. A croire que ton hôte essayait tant bien que mal de te donner une petite leçon. Pauvre Althéo, il devait être persuadé d'être en proie à un pervers psychopathe... Il devait bien sentir qu'y avait un truc super chelou dans ton comportement, non ?


DYING × SCREAMING
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the disappearance of stars :: chapitre 1 ; :: Les Clématis :: Salon de Coiffure Lurantis-
Sauter vers: